Un temps donné

Projet Un temps donné si près de la mer
Réécriture perpétuelle du mythe d’Antigone

« Ainsi, rappelle-toi, soeur, la marche hachée de notre père. Et les pieds, uns à uns, que tu n’as pas vu posés, avant que tu n’arrives, belle, comme jamais. Ce sont tes traits, avant lumineux, que, d’où je suis, j’arrive à revoir. C’est de mon immensité qu’émerge l’idée de ta figure hésitante. »

Un temps donné si près de la mer est un épistolaire à sens unique d’une Antigone, loin des évènements passés, écrivant à sa soeur, Ismène. L’adresse est forte et la réception des lettres incertaine, voire impossible. C’est un projet qui s’inscrit dans le temps, cela fait une dizaine d’années que je produis de nombreux textes ayant en commun, à la source, le mythe lu et relu, dérangé et arrangé autrement. Ils existent par la suite de deux manières, en tant que textes écrits ou textes lus à haute voix et matière principale de créations sonores. Je travaille actuellement sut la troisième pièce d’un triptyque sonore.

Ces 2 pièces sont présentées sous leurs  formes sonores ou en travail avec Thomas Chatard (images):
À… → htpp://freeshutter.free.fr/index/index.php?films/a-16mmvidéoprojette sonore-en-boucle/

et Anne-Cécile Paredes ( photographe)
À Ismène → annececileparedes.com/index.php?/des-endroits/les-films-des-endroits/

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s